L'éco-conduite et la sensibilisation des collaborateurs - GAC Technology

Actualité

L’éco-conduite, la sensibilisation des collaborateurs et de leurs managers

22 octobre 2015

Le poste « parc automobile » est bien souvent le 2ème ou 3ème poste de charge le plus important dans l’entreprise. Il est  donc primordial que son optimisation et sa maitrise deviennent un objectif pour le chef d’entreprise et le gestionnaire de parc. Aujourd’hui, on peut identifier plusieurs leviers permettant cette optimisation : la mise en place d’une véritable organisation interne autour du sujet parc auto, le choix des fournisseurs et une gestion saine du parc avec la mise en place d’une car policy efficace. Un 4ème levier permet d’améliorer de manière importante le suivi de flotte, la sensibilisation du conducteur, de son manager et la mise en place d’un éco-conduite.

L’éco-conduite, la sensibilisation des conducteurs et  de leurs managers, oui, mais sur quels sujets ?

 

Le gestionnaire de parc automobile travaille aujourd’hui autour de plusieurs sujets. Le premier, la maîtrise des coûts en tentant de diminuer le fameux TCO. Après avoir négocié avec ses fournisseurs, le gestionnaire peut agir directement sur le comportement du conducteur. Cela passe par la diminution de la consommation carburant, du risque routier, des sinistres et des amendes. En somme, identifier les conducteurs à risque pour ensuite les sensibiliser et arriver à une éco-conduite durable.

Le deuxième sujet est le gain de temps. Le gestionnaire cherche au quotidien à éliminer au maximum les tâches chronophages pour se concentrer sur les tâches à forte valeur ajoutée. Lorsqu’un conducteur à risque présente par exemple un taux de sinistralité important, le gestionnaire doit gérer chacun de ces sinistres. Si le manager a effectué une bonne sensibilisation, intègre l’éco-conduite à sa stratégie, le taux de sinistralité diminuera et le gestionnaire pourra se concentrer sur des tâches à valeur ajoutée.

Autre sujet, la prise en compte de l’empreinte environnementale. Il s’agit finalement d’un sujet plutôt récent dans le monde de la flotte automobile professionnel,  mais il s’avère aujourd’hui primordial pour tout manager/gestionnaire souhaitant optimiser son parc automobile. En effet, la mise en place d’un éco-conduite au sein de l’organisation permet mécaniquement de réduire la consommation de carburant et la sinistralité. Ainsi, le TCO est réduit. Cela passe évidemment par une sensibilisation importante des conducteurs.

Mettre en place une éco-conduite, oui mais comment ?

 

L’optimisation du parc passe ainsi par la sensibilisation des conducteurs.  Pour se faire, le gestionnaire doit avoir les bons indicateurs pour identifier les conduites à risque et sensibiliser les conducteurs concernés. C’est ici qu’intervient un logiciel de gestion de flotte automobile comme GAC Car Fleet édité par GAC Technology. La solution proposée par l’éditeur lyonnais aide considérablement le gestionnaire dans cette tâche.

En amont, GAC Technology collecte automatiquement l’ensemble des données fournisseur (15 millions de lignes de données provenant des pétroliers, courtiers, autoroutiers, loueurs, l’état…) et les consolide dans la solution. Dans un deuxième temps, la solution propose au gestionnaire un ensemble d’indicateurs (en lien direct avec la maîtrise des coûts, la réduction du risque routier, l’impact environnemental et le gain de temps) lui permettant d’avoir facilement une vue d’ensemble de son parc et d’identifier les conduites à risque. Enfin, lorsque le gestionnaire les à identifier, il peut créer et envoyer des campagnes de sensibilisation (par e-mail ou sms) aux conducteurs concernés  via l’application. Il s’agit d’un véritable système de communication entre le manager et le conducteur, faite de manière proactive devant évidement s’établir dans la durée.

 

 

Partagez l'article sur